On recherche: Vrais disciples de Jésus-Christ

Jesus with rich ruler

Ayant grandi en tant que membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à Sakastoon cela m’a apporté des défis et des opportunités uniques.  Dans les années 1980 et au début des années 1990, il y avait une salle de réunion desservant deux quartiers.  Il y avait un seul pieu en Saskatchewan, et j’ai raconté à mes filles des histoires sur la façon dont les danses du pieu se déroulaient souvent à plus de deux heures de route dans la ville de Régina.  En tant que membres, nous étions peu nombreux et nos croyances étaient inconnues de la plupart.

Bien que je n’aie pas réellement souffert de véritable persécution, j’ai toujours ressenti un lien spécial avec les difficultés et les épreuves des premiers saints pionniers.   Par conséquent, les Doctrine et Alliances m’ont toujours parlé d’une manière qui me rejoint particulièrement.  Alors que nous continuons à nous rassembler en tant qu’individus et familles dans toute l’Église rétablie de Jésus-Christ et que nous prenons le temps d’étudier dans Viens et suis-moi, la leçon du 17 au 23 mai axée sur Doctrine et Alliances 51-57 ,  je me suis rendu compte que cette leçon fournit de puissantes leçons, des avertissements et des conseils qui peuvent aider ma famille aujourd’hui.

family
La famille Ryan et Heather Wolfe

S’efforcer d’être des intendants fidèles

L’année dernière, nous avons tous dû ajuster de nombreux aspects de notre vie, alors que nous essayions de naviguer dans diverses restrictions dans le but de maîtriser cette pandémie mortelle de la COVID-19.  Nous avons dû changer la façon dont nous assistions à nos services religieux.  Beaucoup n’ont pas pu aller au temple et nous avons tous dû faire face à une atmosphère chargée d’émotions, de peurs, de questions et d’espoirs.  Ces défis et ces changements m’ont amené à réfléchir à mes intendances sacrées qui, en ces temps difficiles, sont devenues encore plus importantes et nécessaires.  Le Seigneur a clairement enseigné : « Et quiconque s’avère un intendant fidèle, juste et sage,  entrera dans la joie de son Seigneur et héritera la vie éternelle » (Doctrine et Alliances 51:19).

C’est une responsabilité intimidante, mais elle offre la grande récompense de la vie éternelle. Elder Quentin L. Cook du Collège des douze apôtres, a enseigné: « Dans l’Église, l’intendance ne se limite pas à une responsabilité temporelle.  Spencer W. Kimball a enseigné: ‘Nous sommes intendants de notre corps, de notre esprit, de notre famille et de nos biens… L’intendant fidèle exerce une domination juste, prend soin des siens et s’occupe des pauvres et des nécessiteux’ » (« L'intendance, une responsabilité sacrée, » Le Liahona, nov. 2009).

En famille nous avons discuté des grands défis auxquels les premiers membres de l’Église de Jésus-Christ furent confrontés.  Il y a de fréquentes expressions d’étonnement et de gratitude envers la fermeté et la foi de ces premiers saints.  Ils avaient compris la nature de leur intendance sacrée et se sont efforcés à faire leur devoir envers Dieu.  Cela nous inspirent à rechercher des moyens de servir.

Nauvoo

À la recherche d’opportunités pour servir ceux dans le besoin

L’isolement est une réalité pour beaucoup et en particulier pendant la COVID-19.  Cependant, notre responsabilité envers Dieu reste inchangée : « Et souvenez-vous en toutes choses des pauvres et des nécessiteux, des malades et des affligés, car celui qui ne fait pas ces choses n’est pas mon disciple » (Doctrine et Alliances 52:40).

En discutant de cette Écriture en famille, nous avons pris conscience que les besoins des pauvres continuent pendant cette période de pandémie.  Parce qu’un Père céleste bienveillant continua de bénir richement notre famille, nous avons tous convenu que cela serait bien de rechercher des occasions d’essayer de servir dans notre communauté.  Le dimanche même, nous avons appris qu’il y avait une occasion pour notre famille de servir dans notre soupe populaire locale, alors nous nous sommes inscrits pour préparer et servir le souper pour ceux qui en avaient besoin.  La merveilleuse famille James et Rebekah Olsen s’est jointe à nous dans cette opportunité de servir. 

soup kitchen
Les familles Ryan et Heather Wolfe et les familles James et Rebekah Olsen étaient heureuses de servir ensemble pour aider les autres dans le besoin.

Ensemble, ce soir-là, nous avons servi un délicieux repas à près de 100 personnes.  C’était super de voir nos adolescents interagir avec les gens.  Alors que de nombreuses personnes exprimèrent leur gratitude pour le repas, nous avons eu un sentiment de satisfaction à savoir que nous avions fait notre petite part pour aider.

S’efforcer d’être de vrais disciples du Christ   

Bien que les Doctrine et Alliances soient remplies d’histoires inspirantes d’hommes et de femmes qui ont sacrifié tout ce qu’ils possédaient pour jouer un rôle dans le rétablissement de l’Évangile, tous n’ont pas été vaillants.  Un récit de mise en garde est illustré à propos de Leman Copley qui, « avait enfreint son alliance de consacrer sa grande ferme comme lieu d’héritage pour les saints arrivant de Colesville (New York) » (Doctrine et Alliances 54, en-tête de la section).  Frère Copley a finalement expulsé les membres de l’Église de sa propriété (voir Les saints: L'histoire de l'Église de Jésus-Christ dans les derniers jours, vol.1, L’étendard de la vérité, 1815-1846 [2018])

Cet événement de l’histoire de l’Église souligne le besoin que nous partageons tous de cultiver un témoignage durable.  Comme le Seigneur le proclame par la suite à propos de ces incidents : « Et celui qui ne prend pas sa croix, ne me suit pas et ne garde pas mes commandements ne sera pas sauvé.  Voici, moi, le Seigneur, je commande, et celui qui n’obéit pas sera retranché lorsque je le jugerai bon, lorsque j’aurai commandé et que le commandement aura été enfreint » (Doctrine et Alliances 56:2-3).

eternal city

Elder Neal A. Maxwell, du Collège des douze, offre d’excellents conseils sur la manière de suivre Jésus : «On sait que ‘la porte du ciel est ouverte à tous (Hélaman 3:28),’ mais que l’homme de Galilée va finalement juger chacun de nous sur la base d’une théologie céleste rigoureuse, au lieu de la ‘théologie – sans faute’ de ce monde téleste – car Jésus est le gardien de la porte ‘et il n’y emploie aucun serviteur (2 Néphi 9:41)’ » (“The Man of Christ,” Ensign, May 1975) -*Traduction-.  Nous vivons dans un monde troublé qui s’oppose de plus en plus aux vérités éternelles telles que la responsabilité et les conséquences de la désobéissance.  Il est extrêmement important que nos enfants comprennent que la méchanceté ne peut jamais conduire au vrai bonheur.

Ces sections puissantes des Doctrine et Alliances offrent un rappel des réalités et des nécessités d’un vrai disciple tel qu’il s’applique à chacun de nous en ces derniers jours.  Les desseins de Dieu seront accomplis et, comme ces saints pionniers, nous aurons également l’occasion de participer à cette grande œuvre.

Comme l’a dit sœur Linda K. Burton, présidente générale de la Société de Secours : « Nous pouvons offrir nos mains pour aider et notre cœur pour hâter l’œuvre merveilleuse de notre Père céleste » (« On recherche des mains et des cœurs pour hâter l'œuvre, » Le Liahona, mai 2014).  C’est l’une des grandes vérités enseignées dans ces sections des Doctrine et Alliances.  Alors que nous enseignons ces principes et recherchons des occasions de les mettre en action, le Seigneur continuera de nous bénir.

*Les numéros du Liahona datant des années antérieurs à l’an 2000 ne sont pas disponibles sur le site français de churchofjesuschrist.org