Inspiration

Il m’a fallu près de deux ans pour comprendre que mon père ne reviendrait plus jamais à la maison.
« Chaque fois que je visite le temple, je me sens tout près de chez moi—tout près de mon Père céleste ». (Tyler Rausch)
Je n’ai rien manqué du tout. … Moi, la mère choisie de cette précieuse et fougueuse enfant, j’étais exactement là où je devais être.
« Chaque année, il y a des gens qui viennent me voir et me serrent dans leurs bras, alors qu’ils ne me connaissent même pas, dit Barb. « Et avec les larmes aux yeux ils me disent, ‘Vous avez ramené le véritable esprit de Noël dans ma vie’. »
Plusieurs familles de la Colombie-Britannique qui ont accueilli les visiteurs ont exprimé la liaison immédiate qu’ils ont ressentie et la joie qu’ils ont eue alors qu’ils ont pu apprécier leur musique inspirante, ils ont chéri les moments passés avec leurs nouveaux amis. Il faut faire confiance aux gens pour envoyer des enfants dans la maison d’un étranger, mais avec la discrétion des évêques, l’Esprit, l’expression de notre foi et des valeurs partagées, tout s’est bien déroulé.
« Depuis la conférence, il y a plusieurs choses qui ont influencé ma vie dans la semaine qui vient de se passer et j’ai l’impression que cela va continuer dans le futur. »
Nous pouvons avoir une récolte abondante lorsque nous marchons dans la lumière.
Beaucoup de saints des derniers jours humbles ont peur de ne pas avoir les qualités requises pour l’œuvre missionnaire. Cependant le Seigneur a donné l’assurance suivante à un futur missionnaire : « La foi, l’espérance, la charité et l’amour, l’œil fixé uniquement sur la gloire de Dieu, le qualifient pour l’œuvre. »