Dévotion

Neil L. Andersen, du Collège des douze apôtres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, et la présidente Jean B.Bingham et sœur Sharon Eubank de la présidence générale de la Société de Secours seront les hôtes d'un événement en face à face pour les adultes qui sont célibataires de 31 ans et plus le 13 juin 2021.
Gary E. Stevenson, du Collège des douze apôtres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, et sœur Lesa Stevenson seront les invités d'honneur d'une dévotion mondiale pour jeunes adultes le 2 mai 2021.
Rejoignez-nous pour une dévotion de la part de Neil L. Anderson, du Collège des douze apôtres, qui s'exprimera en français, le 21 février 2021 à partir de 11 h 00 (heure du Pacifique). Ceci est spécifiquement pour les jeunes adultes francophones vivant au Canada.
Éprouver l’excitation d’une croissance spirituelle—le grandissement de mon âme, l’éclaircissement de ma compréhension, la prise des fruits de la foi—est véritablement l’aspect le plus exquis et satisfaisant de toute ma vie.
J’ai ressenti que cette expérience spirituelle était un avertissement personnel—une alarme pour m’avertir d’être prudente des ruses et de la déception trompeuse de l’adversaire.
« Nous devons garder les doctrines et l’évangile de Jésus-Christ au centre de nos buts et de nos plans. » (Président M. Russell Ballard)
'Fait ton devoir et ne fait rien pour embarrasser ta mère.'
Mais comment pouvons-nous fixer des objectifs qui amèneront vraiment un changement dans nos cœurs et nous aideront à changer nos vies?
Lorsqu’on lui a demandé quelle était la principale préoccupation des autorités générales en ce qui concerne les JAS, il a répondu : « qu’ils se laissent distraire par les choses du monde ».
« Voyager de longues distances est un petit prix à payer pour bénéficier et avoir la bénédiction de pouvoir participer à des ordonnances sacrées. »
Si nous sommes du côté du Seigneur – si nous l’aimons plus que les choses de ce monde – cela se reflètera dans notre vie quotidienne.
« Il ne s’agit pas seulement de tenir une soirée familiale et de s’agenouiller pour faire la prière, ce qui importe, c’est aussi ce que nous faisons lorsque nous nous relevons. »