Amulek : un disciple qui a tout sacrifié pour Jésus-Christ

Amulek

L’une des idées principales prescrites dans « Idées pour l’étude personnelle des écritures » pour la semaine du 15 au 21 juin 2020 du manuel Viens et suis-moi - Pour les personnes et les familles : Livre de Mormon est la suivante : Être un disciple demande des sacrifices. Dressez la liste des choses auxquelles Amulek a renoncé pour embrasser l’Évangile (voir Alma 10:4–515:16) et comparez-la à la liste des choses qu’il a gagnées (voir Alma 15:18 ; 16:13-15 ; 34:8). Qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour devenir un disciple plus fidèle ? » En répondant à ces questions, nous pouvons mieux comprendre ce que cela veut dire de server et d’aimer le Seigneur.

Les sacrifices d’Amulek et les récompenses spirituelles

Amulek explique au peuple d’Ammonihah quelques-uns des sacrifices importants qu’il a faits afin de se joindre au ministère du Prophète Alma : sa « réputation », des « parents et [des] amis », « des richesses par [s]on industrie » et un mode de vie qui ne comprend pas « des voies du Seigneur ». (Alma 10:4-5). Outre le rejet brutal auquel il a fait face, Amulek a finalement abandonné « son or, et son argent, et toutes ses choses précieuses » (Alma 15:16). Il a abandonné tous ses trésors terrestres et ses relations personnelles. Il était même prêt à donner sa vie afin de suivre « la volonté du Seigneur ». (Alma 14:12-13).

Alma and Amulek in Prison

Après avoir été miraculeusement libéré de la prison d’Ammonihah, Alma, «ayant vu toutes ces choses, prit alors Amulek et passa au pays de Zarahemla, et le prit chez lui, et s’occupa de lui dans ses tribulations, et le fortifia dans le Seigneur ». (Alma 15:18). De nouvelles voies s’ouvrent à Amulek et il témoigne une connaissance accrue de l’évangile, une connaissance qui lui a permis d’aider Alma. Tous deux, ils « allèrent prêcher le repentir au peuple […]…ils leur communiquaient continuellement la parole de Dieu, […] … Et l’établissement de l’Église devint général dans tout le pays, dans toute la région alentour, parmi tout le peuple des Néphites ». (Alma 16:13-15). Amulek participait pour de vrai au salut des âmes des milliers de personnes.

teaching

Mais plus important encore, Amulek a obtenu un témoignage sûr du sacrifice expiatoire du Sauveur. Dit-il : « […] je sais que le Christ viendra parmi les enfants des hommes pour prendre sur lui les transgressions de son peuple, et qu’il expiera les péchés du monde, car le Seigneur Dieu l’a dit ». (Alma 34:8). Amulek savait qu’il avait suivi la volonté du Seigneur et qu’il recevrait « […] une récompense dans le monde à venir ». (Doctrine et Alliances 63:48).

Répondre à l’appel de servir

L’une des caractéristiques marquantes d’Amulek, c’est le manque de foi chez lui avant d’avoir reçu l’appel de l’ange d’offrir des aliments et un abri à Alma. Il reconnaît le fait que l’un de ses ancêtres « interpréta l’écriture qui était sur le mur du temple, qui fut écrite par le doigt de Dieu ». (Alma 10:2). En ce qui concerne sa propre foi, par contre, Amulek avoue que « néanmoins, je me suis endurci le cœur, car j’ai été appelé de nombreuses fois et je n’ai pas voulu entendre ; c’est pourquoi je savais tout cela, et cependant je ne voulais pas savoir ; c’est pourquoi j’ai continué à me rebeller contre Dieu, dans la méchanceté de mon cœur […] ». (Alma 10:6).

Quand Alma s’arrête à la maison d’Amulek et lui demande : « Veux-tu donner quelque chose à manger à un humble serviteur de Dieu ? » (Alma 8:19), Amulek a répondu à l’appel. Ensemble, ils ont tous deux pris part au festin à la fois physique et spirituel. Alma l’explique ainsi : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi ». (Apocalypse 3:20).

knocking

Souvent, ceux et celles qui frappent à notre porte sont des serviteurs du Seigneur. Le fait que le Seigneur et Ses serviteurs n’ont pas abandonné Amulek devrait nous donner une nouvelle source d’espoir.

Pour ceux et celles d’entre vous qui doutez de l’amour du Seigneur pour chacun d’entre nous, Elder Jeffrey R. Holland nous offre des conseils encourageants suivants : « […] aussi tard qu’il soit pour vous dans votre esprit, quel que soit le nombre d’occasions que vous pensez avoir manquées, quel que soit le nombre d’erreurs que vous pensez avoir commises ou les talents que vous croyez ne pas avoir ou la distance que vous croyez avoir mise entre vous et votre foyer, votre famille et Dieu, je témoigne que vous n’êtes pas hors de la portée divine de son amour. Il ne vous est pas possible de tomber plus bas que là où brille la lumière infinie de l’expiation du Christ. » (Les ouvriers dans la vigne, Le Liahona, mai 2012).

Jesus Christ

Préparez-vous à vivre les lois de sacrifice et de consécration

Lorsque nous descendons dans les eaux de baptême, nous témoignons que nous sommes prêts à « prendre sur [nous] le nom de Jésus-Christ, étant déterminé[s] à le servir jusqu’à la fin, […] ». (Doctrine et Alliances 20:37). Le baptême nous oriente dans la bonne voie et nous permet d’obéir des lois suprêmes qui nous prépareront à la vie éternelle dans le royaume céleste.

baptism

Elder Bruce R. McConkie nous explique ces lois suprêmes. Dit-il : « Le sacrifice et la consécration sont inséparablement liés. La loi de consécration est que nous consacrons notre temps, nos talents, notre argent et nos biens à la cause de l'Église; tout cela doit être disponible dans la mesure où on en a besoin pour favoriser les intérêts du Seigneur sur la terre. La loi du sacrifice, c'est que nous sommes disposés à sacrifier tout ce que nous avons pour l'amour de la vérité : notre personnalité et notre réputation, notre honneur et nos acclamations, notre bon renom parmi les hommes, nos maisons, nos terres et nos familles, tout, et notre vie même si c'est nécessaire. » (Doctrine et Alliances : Manuel de l'étudiant, Religion 324 -325, 1985).

sacrament

Amulek représente l’exemple par excellence de la foi lorsqu’il vit selon les lois de sacrifice et de consécration. Nous devons absolument suivre son exemple. Nous devons être prêts à répondre aux appels d’aider dans l’édification du royaume de Dieu ici sur la terre. Nous devons également nous approcher diligemment de Dieu en étudiant des Écritures, en priant sincèrement, en renouvelant nos alliances du baptême en participant à la Sainte-Cène et en faisant du ministère à nos prochains de tout notre « cœur, de tout [n]otre pouvoir, de tout [n]otre esprit et de toutes [n]os forces afin d’être innocents devant Dieu au dernier jour ». (Doctrine et Alliances 4:2).