Un fermier titulaire d’une maîtrise en théologie

Joseph Smith

Ayant été élevé dans une famille chrétienne, j’ai commencé à formuler dans mon cœur et dans mon esprit mûrissant ce que j'appelais à l’époque les « questions importantes ».

  • « Pourquoi le Seigneur a-t-Il créé la terre? »
  • « Quel est le sens de la vie? »
  • « Quelles sont nos origines? »
  • « Où existerons-nous, si nous existerons en effet, après cette vie? »

Ces questions étaient rarement discutées dans notre église et, lorsqu’on les a posées, notre ministre aimable n’était pas capable de me convaincre sur ces questions-là.

Vers la fin de mon adolescence, je faisais du sport. Je jouais parfois du handball et du hockey avec des « frères » jésuites catholiques, comme on les appelait. Je suis également devenu ami avec un incroyable rabbin qui servait son brebis juif dans une petite synagogue pas loin de chez nous. Il a permis à nous, les jeunes, de jouer du hockey sur son stationnement congelé. J’ai également entretenu une relation avec le ministre de ma famille. Ces hommes religieux étaient à la fois gentils et intelligents; ils étaient également bien instruits en matière religieuse. Je crois qu’ils avaient tous obtenu une maîtrise en théologie, ou un diplôme équivalent.

man
Carson Noftle

Parce que les « grandes questions » étaient toujours dans mon cœur et dans mon esprit curieux, je trouverais parfois le courage de poser ces questions-là à mes amis religieux qui étaient bien instruits. Ils partageaient leurs opinions et leurs connaissances avec moi pour m’aider à mieux comprendre Par contre, même si mon cœur partageait une certaine affinité, dans mon esprit, je n’étais toujours pas convaincu, mais demeurais plutôt insatisfait. Mais je me disais qu’il devrait certainement avoir des réponses à ces importantes questions qui ne soient entièrement penchées sur des mystères et des spéculations lourdes.

Un plan unique pour rencontrer les missionnaires

À l’âge de 21 ans, je suis tombé amoureux d’une jeune Saint des Derniers Jours et me suis financé. J’ai immédiatement compris que ses parents souhaitaient que je devienne membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours; au fait, ils s’y attendaient. Mais, cette idée ne m’intéressait pas. À mon avis, me convertir à leur tradition religieuse afin de pouvoir épouser leur fille n’était pas un acte digne. Angoissé, j’ai décidé de (c’est-à-dire que j’ai comploté pour) rencontrer les jeunes missionnaires. Mon plan était à la fois simple et sournois. Puisque je n’avais aucun désir me rejoindre à leur église, je rencontrerais deux missionnaires inexpérimentés qui, c’était bien clair pour moi, manquant d’éducation religieuse formelle. Je leur poserais mes grandes questions, en sachant sûrement que j’allais les piéger. Ensuite, je dirais à ma fiancée et à sa famille que j’avais rencontré les missionnaires et que ces derniers n’avaient pas pu répondre à mes questions. J'aurais résolu le dilemme.

teaching

La première soirée où j’avais rencontré deux missionnaires, nous nous sommes réunis dans leur petit appartement sombre. J’ai décidé de les informer que je n'avais aucun désir de rejoindre leur église, que j'avais tout simplement quelques questions à leur poser auxquelles ils ne pourraient certainement pas répondre. Une fois les avoir piégé, je reprendrais mon chemin. Alors, sans aucun semblant d’humilité, je leur ai demandé : « Pourquoi le Seigneur a-t-Il créé la terre? » 

Ce que je qualifie uniquement d’une humilité authentique en rétrospective et d’un cœur apparemment rempli d’amour pour cet inconnu bien difficile, Elder Ellis N. Roberts, le compagnon principal, a répondu : « Carson, je crois pouvoir répondre à cette question ». Puis, calmement et en toute humilité, il m’a présenté des vérités de l’évangile que je n'avais jamais entendues auparavant, notamment 

  • Nous vécûmes dans une existence prémortelle où nous, en tant que des êtres intelligents éternels demeurions avec le Père éternel de notre esprit.
  • Le plan de Dieu pour Ses enfants consiste à recevoir un corps mortel et avoir de la joie.
  • L’objectif de Dieu consiste à offrir à l’homme l’immortalité et la vie éternelle.

Je n’ai jamais témoigné une manifestation sacrée si massive de ma vie. Il s’agit d’une expérience intense. Sans aucune connaissance significative du Saint-Esprit, je témoignais ce que j’ai compris plus tard être un témoignage spirituel de la vérité des choses que j’avais entendues. J’étais bien bouleversé de la profondeur des connaissances dont ces jeunes missionnaires avaient fait preuve.

Découvrir l’importance de la révélation à la fois prophétique et personnelle

Après près d’une heure, j’ai interrompu Elder Roberts et lui a demandé, « Avez-vous une maîtrise en théologie? »

Il a immédiatement répondu, « Non! »

Je lui ai demandé, « Alors, où avez-vous appris ces connaissances? »

Il a hésité un peu, puis a humblement baissé sa tête et m’a répondu, « De ma mère ».

Bouleversé, mais pas encore prêt à accepter cette réponse, je lui ai dit, « Et bien, je vois que ta mère est titulaire d’une maîtrise en théologie ».

Encore une fois, Elder Roberts a baissé la tête, et d’un petit rire humble, il m’a dit qu’ils étaient des producteurs laitiers d’Idaho. Sa mère était une agricultrice.

Ma vie a changé à ce moment-là lorsque je méditais sa réponse. Je venais d’apprendre d’un jeune producteur laitier très humble des réponses à quelques-unes des grandes questions qui me préoccupaient davantage. J’avais reçu des réponses qui ont non seulement touché et transformé mon cœur, mais ont également ouvert mon esprit d’une clarté que je n’aurais jamais cru possible auparavant. Humilié par ce qu’ils m’avaient enseigné, j’ai continué de rencontrer les missionnaires en secret ; ils ont continué de répondre à mes questions. Leur humilité était immense ; leur amour pour moi était désarmant ; leur connaissance des affaires sacrées était bien profonde.

J’ai appris de la véritable nature de Dieu le Père et de Son fils Jésus-Christ. En suivant le Sauveur et en gardant Ses commandements, il nous est possible de grandir, « de grâce en grâce », comme le Sauveur l’avait fait (voir Doctrine et Alliances 93:13), nous pouvons devenir comme Jésus-Christ et « recev[oir] la plénitude et [être] glorif[ié] en [Lui] » (Doctrine et Alliances 93:20).

Lors de ma dernière soirée avec les missionnaires, j’ai invité ma fiancée de se joindre à nous. D’ici là, j'avais baigné dans l’esprit de la Restauration des vérités sacrées qui aurait transformé le chemin de ma vie. Deux semaines plus tard, en date du 18 septembre 1966, j’étais baptisé dans les eaux glacées de l'Atlantique Nord, sur une plage publique près de St. John’s, Terre-Neuve.

baptism

Les vérités éternelles enseignées dans Doctrine et Alliances 93

Peu après que je me suis joint à l’Église de Jésus-Christ, j’ai lu la Section 93 des Doctrines and Alliances et découvert la source de toutes les vérités qui ont transformé ma vie. Voici alors qu’il y avait un autre fermier humilié, cette fois-ci à Kirtland, Ohio, qui, en mai 1833,  eut révélé des vérités éternelles qu’Elder Roberts et Elder Benincosa avaient partagées avec moi. Les murs du foyer de ce fermier humble n’eurent été ornés de quelle que maîtrise en théologie qui ne soit. Mais, ce fermier fut un élève uniquement qualifié de Jésus-Christ; il parla avec le vrai Maîtrise, le suivit et l’aima. Joseph Smith révéla des vérités lourdes qui ne furent pas disponibles par aucune autre source que par révélations prophétiques. Comme fut le cas de toutes les révélations inscrites du Prophète Joseph Smith, Doctrine et Alliances 93 nous sert de preuve divine de son diplôme du Maître, Jésus-Christ.

L’in des grands savants-philosophes-disciples de l’Église a fait la déclaration suivante : [Traduction] « Le contenu de Section 93 de Doctrine et Alliances...est supérieur à Timaeus de Platon...Joseph Smith, qui fut un instrument du Seigneur qui eut reçu et transmis la parole de Dieu, fut plus profond que Platon. [Joseph Smith] eut le privilège d’avoir eu le Saint-Esprit avec lui » (Truman G. Madsen, “Joseph Smith Lecture 2: Joseph’s Personality and Character” [Brigham Young University devotional, Aug. 22, 1978], speeches.byu.edu) (en anglais seulement).

family
La famille Noftle

L’évangile rétabli de Jésus-Christ a apporté une joie indicible à notre grande famille depuis près de 55 ans. Il s’agit d’un message parfois prononcé par des fermiers humiliés qui avaient été instruits par le Saint-Esprit.